Fedrigoni

Fier de partager

Le studio de graphisme australien Voice comprend le langage et l’usage des bons vins.

Par Kay Maxfield

Le vin est un produit culturel. Il remplit une fonction sur la table du dîner en tant qu’accessoire sophistiqué et festif. Les fondateurs du studio de graphisme Voice basé à Adelaide comprennent la puissance de la perception et savent à quel point il est difficile pour une étiquette de vin d’attirer l’attention du consommateur. C’est pourquoi ils travaillent pour les plus grands producteurs de vin de l’Australie du Sud, la plus grande région viticole du pays.

Les vins Hugh Hamilton, Saint & Scholar et Tapi figurent parmi les fidèles clients du studio dirigé par ses fondateurs. Hugh et Mary Hamilton vendent environ quatre-vingt pour-cent de leurs produits directement aux consommateurs. Cette particularité a permis à Voice de travailler précisément sur la forte image de la marque tout en ayant la liberté de créer ce que Scott Carslake (co-fondateur de Voice) appelle “des expériences intimes”. Les graphistes ont ainsi imaginé des étiquettes sans information ni typographie d’aucune sorte dont un fascinant visuel aux motifs géométriques argentés et noirs.

Carslake dit:

“Le papier de chez Fedrigoni est parfait pour nos projets. L’aspect tactile et le poids du papier sont des critères fondamentaux quand on travaille sur des étiquettes de luxe. Il faut que le consommateur puisse voir les détails et sentir la texture. Ça fait partie de son expérience.”

Les vins biologiques Tapi produits par Mark Kenneally tiennent leur nom du Tapuae-o-Uenuku, le sommet le plus haut du Nord-Est de l’île du Sud de la Nouvelle-Zélande. La maison vend ses produits exclusivement sur Internet, ce qui représentait un défi de taille pour Voice. “Tapi devait se démarquer visuellement des autres vins qu’on trouve sur les mêmes sites marchands”, explique Carslake.

L’étiquette du Tapi montre une montagne multicolore dont chaque facette présente un motif différent. À chaque type de vin correspond une couleur de ciel spécifique. Même si les consommateurs ne peuvent pas tenir la bouteille en main avant de l’acheter, “l’aspect tactile reste très important car au visuel qui les a attirés sur Internet doit correspondre une expérience aussi forte une fois la bouteille en main”, explique Carslake.

“La bouteille de vin qu’on choisit pour fêter une occasion particulière est le reflet de notre identité et participe à l’image que nous voulons véhiculer.”

Scott Carslake

Pour Saint & Scholar, Voice a adopté une approche différente, presque éditoriale, avec ses portraits graphiques et colorés et ses pois déclinés sur plusieurs supports. Ces éléments s’inspirent de l’art de la fin des années 60 et du début des années 70 – époque où les célèbres viticulteurs ont percé dans le milieu – mais aujourd’hui Saint & Scholar s’adresse à une clientèle jeune et sophistiquée. Carslake dit encore : “La bouteille de vin qu’on choisit pour fêter une occasion particulière est le reflet de notre identité et participe à l’image que nous voulons véhiculer. Entrer dans un restaurant avec une excellente bouteille au packaging original et beau est aussi un mode d’expression. On remarque la bouteille, on peut en parler et être fier de la partager !”

BACK